Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Vous êtes ici : Accueil > Calendrier

Le calendrier jardinage du mois de Mars

Choisissez votre mois  

Le calendrier jardinage et travaux du jardin, au fil des mois.

Général

A part les régions trop froides et celles ou l'humidité persiste, avec le mois de mars débutent les travaux du potager. C'est tout d'abord par les parties abritées que vous commencerez vos semis.

En pleine terre

Pendant les tous premiers jours de mars, on doit, après bêchage général, diviser le terrain en planches régulières et refaire les bordures de thym, de ciboulettes, d'oseille, de fraisiers des quatre saisons. Si l'on ne dispose pas des plantes précitées, semer des bordures de persil ou de cerfeuil. Planter rapidement l'ail que l'on a peut etre omis de mettre en novembre ou en février.planter à 0,20*0,15 des bulbes d'oignon jaune de mulhouse. Planter aussi s'il y a lieu un éclat d'estragon dans un coin du jardin.
Débutter assez tôt les touffes d'artichaux, qui, sans cette précaution, risqueraient de pourrir sous une terre trop humide; on les éclaircira en avril en coupant sur la souche les oeilletons en excès, de façon à ne conserver que les trois plus forts.
Dans une côtière, très bien exposée, on peut risquer vers le 25 mars, une plantation de pomme de terre , à la condition de prévoir un abri au- dessus du feuillage lorsque menaceront les gelées blanches. On pourra espérer récolter des pommes de terre nouvelles un mois avant celles qu'on peut demander à une planche quelconque du lieu du jardin.
Semer vers le 10 une planche de pois et le 25 du même mois une autre planche, leurs produits se feront suite.; Semer aussi dans une côtière une demi-planche de carotte demi-longue nantaise, qu'on pourra consommer en juillet. Du 10 au 20, semer en pleine terre à la volée, oignon jaune paille qu'on destinera à la production des oignons moyens, dits oignons de cuisine, ou à celle des oignons grelots, qu'on utilisera dans des conserves de cornichons ou au titre de semence pour le printemps suivant.
Semer aussi une planche d'épinard lent à monter, avec l'espoir de récolter, à deux reprises tout au moins, les feuilles qui, sans être très développées en mai, procureront un aliment toujours apprécié à cette époque.
C'est de préférence dans une côtière ou dans une planche bien enrichie de terreau qu'on sèmera encore quelques radis demi-long roses à bout blanc parmie des laitues de mai, dont parallèlement on cherchera à obtenir des plans.
La première quinzaine de Mars se prête admirablement à la confection d'une couche; si elle ne comporte qu'un seul châssis, on l'utilisera exclusivement à l'obtention de plants dont on aura besoin d'Avril à Mai ( céleri rave, laitue blonde d'été, melon petit gris, tomate, choux de milan hâtif, etc...)

Au jardin fruitier

Ne plus tarder à effectuer les dernières plantations; en cette saison le pralinage constitue une précaution indispensable à la bonne reprise, de même que l'arrosage copieux qui, affermissant la terre autour des racines, assurera leur contact intime avec le sol. Terminer la taille sans délai; ne pas trôp attendre pour s'occuper des pêchers, s'il est vrai que la taille pratiquée en pleine floraison ou peu avant ralenti la sève, rendant ainsi les arbres moins sensibles aux gelées printanières , elle n'en fatigue pas moins une espèce fruitière rebelle aux suppressions énergiques ou faites à contretemps, il en résulte souvent des exudations gommeuses nuisibles aux branches qui meurent ensuite.
Palisser les branches et les rameaux de prolongement des palmettes. Utiliser des arcs-boutants et des tirants d'osier pour rectifier la mauvaise direction de certaines branches des fuseaux et des pyramides. L'osier donne un bois de l'année très souple, qui servait il n'y a pas longtemps encore à faire toutes sortes de cagettes qui servaient à ramasser notemment les pommes de terre avant de les mettre en sacs, mais aussi toutes sortes de corbeilles d'utilité domestique ou de décoration;si vous avez une petite place dans un endroit humide n'hésitez pas à planter un scion, vous l'enfoncez tout simplement dans le sol de 20cm, la reprise est quasimment assurée dans tous les terrains humides, il faudra ensuite lui donner une forme qu'on appelle chez nous "têtard", à une hauteur de 1m, vous tailler tous les ans avant la reprise de la végétation toutes les pousses de l'année qui vous serviront par ailleurs. Il parait un peu dégarni pendant quelques temps mais les nouvelles pousses arrivent vite. Un têtard formé avec son tronc d'un mètre et ses pousses de l'année qui peuvent atteindre 2,5m, est magnifique l'hiver avec ses couleurs jaunes orangées.
Le début de mars est l'époque limite des traitements d'hiver, en raison du départ de la végétation; utiliser des bouillies bien neutres. Le traitement n' a pas d'inconvénient sur les pommiers tardifs ou demi-tardifs.
Dans la deuxième quinzaine du mois, déterrer les figuiers buttés à l'automne ou les débarasser des feuilles et des paillassons dont ils ont pu être couverts
Exécuter le greffage en fente début mars pour le cerisier. Pour plus de réussite, en plus d'une branche tuteur pour éviter que les oiseaux ne se posent sur les greffons, j'entoure la greffe d'un plastique un peu rigide et qui dépasse de 10 cm au dessus du greffon, çà protège la greffe du vent et donc des gelées très néfastes pour le cerisier.
Mettre en pépinière, à 8 cm sur 30 cm, les boutures de groseillers et de cassis préparées au cours de l'hiver.

Proposition de nouvelles catégories et améliorations : Contactez-nous


© copyright : tous droits réservés "jardinez.com"