Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Vous êtes ici : Accueil > Calendrier

Le calendrier jardinage du mois de Mai

Choisissez votre mois  

Le calendrier jardinage et travaux du jardin, au fil des mois.

En pleine terre

Faire des semis d'oignon jaune paille des vertus, de radis rond écarlate, de choux d'été (choux milan, gros des vertus), de chou de Bruxelles, chou-rave, chou-navet, de carottes pour l'automne et l'hiver, de scorsonèse ou salsifis noir, de haricots (deuxième quinzaine). Planter les poireaux qui, semés en février ou mars, sont aujourd'hui du diamètre d'une plume d'oie. Couper le tiers supérieur de leurs feuilles et la moitié au moins de leurs racines, et les espacer de 0,15 sur 0,25 cm en les enfonçant en terre de 6 ou 7 cm. Semer la chicorée à grosse racine de Bruxelles (witloof). Planter les cardons semés le 15 avril , les tomates, les choux-fleurs . Semer les pois. Planter encore et pailler au pied les potirons, les courges, les cornichons. On peut aussi semer dans deux ou trois godets deux graines de potiron rouge vif d'Etampes qu'on plantera en juin, soit dans un carré de pommes de terre précorces, soit en bordure du terrain. Semer enfin une variété de laitue et une variété de chicorée frisée. Du 1er au 15, veiller à ce que ni les pommes de terre, ni les tomates, ni les haricot ne souffrent de gelées blanches; tendre pour la nuit au-dessus de ces cultures des paillassons, des claies ou des toiles d'emballage, chaque fois qu'avec un vent du nord on constatera vers 21heures une température inférieure à 7° au-dessus de zéro.

Sur couche

confectionner une couche sourde destinée à recevoir une plantation de melons cinq ou six jours après. A défaut de beaucoup de fumier, préparer trois ou quatre poquets volumineux que l'on remplira de fumier chaud de cheval, combler de terreau puis planter ( à patir du 15 mai seulement ). Procéder de même pour les potirons ou les cornichons. Semer sur vieille couche chicorée frisée et scarolle, repiquer les plants des qu'ils sont assez fort. Ne pas oublier non plus de préparer dans un quart de mètre carré la pépinière de poireaux qui serviront à constituer dans une planche (en aôut) la provision nécessaire pour tout l'hiver. Ceux ci feront suite à ceux provenant d'un semis de couche de février qu'on a planté en avril ou que l'on se dispose à planter. Le mois de mai nous procure des légumes variés : des asperges, des carottes semées sur couche en mars; du cerfeuil semé en février; des romaines, des laitues, plantées en côtières au début d'avril; des épinards, des radis semés sur couche depuis un mois ou en pleine terre depuis 35 jours au moins; du persil, de la ciboulette provenant d'une culture de l'année précédente.

Au jardin fruitier

Continuer les greffes en couronne et engluer abondamment les plaies; bien tuteurer les greffes dès que les yeux de celle-çi s'allongent et offrent de la prise au vent. Continuer s'il ya lieu, au moment de la chute des pétales des poiriers et des pommiers, les pulvérisations de bouillie arsenicale pour lultter contre le ver des fruits et la cheimatobie. Fin mai on commence déjà des ensachages pour préserver les fruits des maladies et des insectes. Dans la première quinzaine du mois, ramasser les poires calebassées (cécydomie), que l'on brûlera. Vers la fin du mois on retirera les auvents, dont le rôle est terminé et qui pourraient devenir nuisibles en privant l'espalier de l'action des pluies et la partie supérieure du mur, de lumière. Ebourgeonner les pêchers et suprimer une partie des rameaux, conservés lors de la taille d'hiver, sur lesquels les fleurs n'ont pas noué; dans certains, revenir sur les empâtements. Surveiller les pêchers en espalier pour détruire dès leur apparition les pucerons verts avant qu'ils n'aient recroquevillé les feuilles. Soufrer la treille peu après le départ de la végétation, losque les bourgeons atteignent 10 cm de longueur et sulfater une semaine plus tard. Soigner les jeunes arbres plantés tardivement; bassiner leurs tige, arroser le sol et pailler; pailler même les sujets d'espalier pendant les journées très chaudes. Dans la petite pépinière, accoler les bourgeons issus des écussons à un tuteur ou à l'onglet ménagé sur le sujet.

Proposition de nouvelles catégories et améliorations : Contactez-nous


© copyright : tous droits réservés "jardinez.com"