Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Vous êtes ici : Accueil > Calendrier

Le calendrier jardinage du mois d' Avril

Choisissez votre mois  

Le calendrier jardinage et travaux du jardin, au fil des mois.

Général

C'est le mois le plus important pour la mise en oeuvre du jardin.

En pleine terre

semer sans attendre plus tard que le 20 avril si le temps le permet, poids ridé, radis rond écarlate, panais rond ou long, navet de Meaux, betterave crapaudine. Refaire s'il y a lieu une bordure de thym, de persil nain, d'oseille, de ciboulette, de fraisiers, etc..
Planter dans une planche, mais seulement à partir de la mi-avril une cinquantaine de pomme de terre hâtive. A partir du 25, planter les pommes de terre de demi-saison et tardives.
Semer une dernière saison d'épinard lent à monter, et à part, dans des godets sous châssis, cinq ou six touffes de tétragone qui leur feront suite.
Dans une planche bien ameublie et fumée anciennement, semer quelques lignes de scorsonère et à bonne exposition, une variété hâtive de haricot. Planter, s'il sont assez forts, et en choisissant les plus beaux pieds de la pépinière, les choux de milan hâtif, ainsi que les choux d'automne( chou de Bruxelles, chou rouge, etc..). Dans la mesure du possible, pour ne perdre ni terrain, ni temps, s'efforcer de contre planter parmi d'autres légumes, prêts à disparaitre, tous ces plants de salade et de choux déjà forts.

En côtière

Planter, dans la 1ère semaine la romaine ballond et la laitue à bord rouge, la reine de mai, la feuille de chêne. Se servir de plants issus d'un semis d'automne ou achetés chez le maraîcher. Semer aussi les haricots beurre nain rapide et les haricots soissons nain.
Sur couche :
Ceux qui ont pu monter une ou deux couches dans les mois précédents assistent au développement des carottes, des choux-fleurs, des pommes de terre, en même temps qu'il consomment les premières laitues et les radis qui constituent, en quelque sorte des cultures dérobées. Une couche neuve et chaude est indispensable pour planter à cette époque melon, concombre, pomme de terre. Soulever les coffres des premières couches à l'aide de quelques briques pour éviter que le feuillage des choux fleurs, des pommes de terre et même des tomates ne soit coudé ou brisé par le vitrage. Aérer de plus en plus et arroser copieusement les cultures sous verre. Retirer si besoin est le châssis qui recouvrent les carottes et les choux- fleurs pour les placer sur des melons, des aubergines, des cardons,des céleris etc. Eclaicir les carottes, les saupoudrer d'un peu de terreau ou de terre fine de façon à les rechausser, car leur racines sont souvent mises à nu par les arrachages successifs de radis ou de laitues.
En avril apparaissent les premières asperges; se récoltent les choux brocolis de Pâques plantés en aôut ains que les premiers choux fleurs hâtifs plantés sur couche le 25 janvier. Se consomment : la witloof, blanchie en cave depuis février. Les épinards semés fin février sont en pleine production. Les poireaux, les scorsonères et les pissenlits conservés en terre sont d'un usage journalier. L'oseille, les radis de couche et les condiments tels que ciboulette, persil, cerfeuil, sont à point pour être utilisés.

Au jardin fruitier

Placer sur les espaliers et les contre espaliers des auvents destinés à protéger la floraison des effets des gelées printanières et en outre, à favoriser la fécondation et à éviter les maladies cryptogamiques. Attendre toutefois, pour placer ces auvents, que la floraison soit sur le point de se produire. Il sont surtout à conseiller pour les essences délicates comme le pêcher et la vigne.
Tailler le figuier. Au début du mois, poursuivre l'exécution du greffage en fente; pour toutes ces greffes de printemps, veiller à ce que les greffons soient toujours à l'état de repos. Attendre la fin du mois pour greffer en couronne, les sujets à rajeunir ou à transformer; à cette époque, l'écorce doit se soulever aisément sous l'afflux de la sève. A la fin d'avril, commencer à ébourgeonner le pêcher, si la fécondation a été mauvaise, on peut déjà, par une taille en vert, rabattre les rameaux sur les fleurs qui n'ont pas noué. Traiter les maladies des pommiers et des poiriers , notamment la tavelure et les vers des fruits. Premier traitement, au moment ou les boutons floraux sont bien dégagés de la lambourde; deuxième traitement à la chute des pétales; troisième traitement, quinze jours après. Utiliser les bouillies mixtes au premier et troisième traitements et une bouillie arsenicale au second. Recueillir pour les brûler les "clous de girofle" ou boutons de pommier non épanouis et roux qui renferment la larve de l'anthonome.
Semer dans une planche les noyaux et les pépins qui ont été mis en stratification et qui donneront des plants à écussoner l'année suivante.

Proposition de nouvelles catégories et améliorations : Contactez-nous


© copyright : tous droits réservés "jardinez.com"