Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin
Vous êtes ici : Accueil > Calendrier

Le calendrier jardinage du mois d' Août

Choisissez votre mois  

Le calendrier jardinage et travaux du jardin, au fil des mois.

Général

C'est le mois des semis dits d'automne qui assureront des récoltes en fin d'année ou bien des plants capables d'hiverner aisément pour fournir des produits précoces au printemps.
Dès les premiers jours, faire une saison de pois express à longues cosses ou de toute autre variété hâtive capable d'assurer une récolte très appréciable en octobre. Semer une ligne de radis noirs longs d'hiver, qu'on éclaircira en septembre et récoltera en octobre-novembre.
Au début du mois, on peut semer une planche de haricot beurre nain hâtif, qui donneront des aiguilles vertes si l'on a soin de placer au-dessus du feuillage, dès le 15 septembre, des chassis ou des claies. Ne pas dépasser le 20 août pour faire le semis d'épinard. Si l'on pouvait en faire deux, mieux vaudrait envisager le premier semis le 12 août et l'autre le 25 août.
C'est aussi du 20 au 25 août qu'on sèmera la mâche à coeur plein et plantera les "poireaux gros de rouen", semés en pépinière en mai.
Dans la dernière semaine d'août, semer dans du terreau qu'on maintiendra humide : chou très hâtif d'Etampes, qu'on mettra en place à la fin de novembre, laitue qu'on plantera en octobre pour l'abriter de chassis vitrés qui permettront de récolter en novembre et décembre.
Visiter les planches de fraisiers, couper les coulants, arroser, biner. Mettre les coulants vigoureux enracinés en pépinière d'attente à 0,10m en tout sens. récolter les inflorescences des portes-graines : carotte, poireau, panais, etc. Lier les salades pour les blanchir, mais peu à la fois pour éviter d'en perdre.
Tailler comme il convient les tiges de melons, sur lesquels on ne laisse plus ni châssis ni cloche. Couper aussi les extrémités des tiges de potirons; sulfater les pommes de terre et les tomates. A cette époque le jardin est vraiment bien garni et suffit à l'alimentation de la famille.

Au jardin fruitier

La saison est venue de procéder à l'écussonage; la sève riche, le bois mûr donnent toute garantie de réussite. Les sujets les plus délicats comme les quelques rosiers qui voisinent dans la pépinière avec les plants fruitiers demandent des ligatures souples de laine ou de coton, car le raphia souvent provoque des étranglements : aussi doit-on surveiller attentivement les tiges dont l'accroissement en diamètre n'est pas terminé lorsqu'on fait usage de cette ligature. On procède à la greffe des boutons à fruits, dont l'importance est incontestable, dans la mise à fruit rapide des jeunes arbres vigoureux et infertiles; la fructification de la première année fatigue l'arbre et le prédispose à produire dans la suite; la greffe tend donc à user la vigueur par la fructification au lieu de laisser la sève se porter inutilement à bois.
Palisser les rameaux issus des greffes de printemps ainsi que les branches de charpente qu'on fait prendre la direction qu'ils occuperont définitivement.
Effeuiller avec ménagement les pêchers pour accentuer la coloration des fruits aux approches de la maturité.
L'ensachage se termine et , à cette époque, n'est plus aussi avantageux que pratiqué en mai-juin; on le fait encore pour protéger les raisins des guêpes et des loirs. Dès la fructification, les tiges fertiles de framboisiers dépérissent; on peut les supprimer après la fin de la cueillette sans attendre le moment de la taille en sec.
Commencer à supprimer les onglets des greffes de l'année précédente; la cicatrisation se produit rapidement à l'époque ou la sève est particulièrement riche.

Proposition de nouvelles catégories et améliorations : Contactez-nous


© copyright : tous droits réservés "jardinez.com"